humidité

humidité

  • ATTENTION : Comment lire le résultat d’un humidimètre ?

    Fibois Alsace 5

    Des appareils inadaptés à la bûche !

    Chacun connaît bien l’importance de brûler un bois bien sec (moins de 20% d’humidité) pour tirer le meilleur de son appareil de chauffage et protéger l’environnement. Il est devenu courant de tester son bois pour vérifier qu’il est prêt à être brulé, souvent à l’aide de petits humidimètres à pointes.

    Mais saviez-vous que la plupart de ces humidimètres donnent un résultat qui n’est pas adapté au bois bûche ?

    humidimetre AbiboisEn effet, lorsque l’on parle d’humidité en bois de chauffage, on a l’habitude de parler en humidité sur masse brute, qui correspond au rapport entre la masse d’eau contenue dans le bois et la masse totale du bois.

    Or la grande majorité des humidimètres distribués dans le commerce sont des outils paramétrés pour mesurer l’humidité du bois dans le bâtiment (charpentes, menuiseries, etc.). Il est d’usage de parler en humidité sur masse sèche dans ce secteur. L’humidité sur masse sèche est le rapport entre l’eau contenue dans le bois et la masse sèche du bois. Le résultat n’est pas du tout le même !

    Le problème est que l’unité de lecture et le domaine d’application préconisé pour ces outils est rarement indiqué par le fabricant ou le distributeur, ce qui laisse l’utilisateur dans le flou le plus total.

    Une humidité contrôlée

    Conseil : gardez une « bûche témoin » de côté, qui vous permettra d’avoir un point de comparaison avec vos bûches stockées en extérieur lorsque vous voudrez en tester l’humidité.

    Vous trouverez une fiche pratique de conversion des 2 unités d’humidité en suivant le lien ci-après :

    Tableau de conversion d’humidité.

     

    Info pratique : si votre fournisseur de bois de chauffage vend son bois sous la marque « France Bois Bûche, des entreprises bretonnes qui s’engagent », il possède un humidimètre dont le résultat est donné sur masse sèche. Il doit donc faire la conversion en humidité sur masse brute pour vous donner le bon résultat. Il indique la classe d’humidité du bois sur sa facture.

     

  • Comment savoir si mon bois est sec ?

    A la livraison, le plus simple est de demander au professionnel France Bois Bûche de vérifier l’humidité en votre présence. Il possède un humidimètre dont le but est de mesurer la teneur en eau du bois. La valeur indiquée correspond à cette humidité, et déterminer ainsi si votre bois est sec, mi-sec ou encore humide (aussi appelé « bois vert »).

    P1050663

    En raison de l’hétérogénéité du matériau bois, la mesure doit idéalement être prise en différents points sur la bûche, après que celle-ci a été refendue.

     Les tutos de Peter : choisis le bon matériel comme Peter

     

  • Comment stocker mon bois de chauffage ?

    Il est difficile de trouver du bois sec au cœur de l’hiver. Le mieux est donc de le commander à l’avance et de le stocker chez vous, dans de bonnes conditions.

    Un abri bien ventilé

    3 éléments doivent être pris en compte pour s’assurer d’un stockage de votre bois de chauffage dans de bonnes conditions.

    stockage c> Aéré : le bois doit être décollé du sol (ou de toute autre surface uniforme en contact avec le sol) pour que l’air circule sous le tas et permette d’évacuer l’humidité. Vous pouvez par exemple entreposer le bois sur des palettes.

    > Couvert : Pour éviter à la pluie de venir ré-humidifier le bois, il doit être protégé des intempéries. Si vous n’avez pas d’abri, fabriquez en un avec des tôles fixées sur des poteaux.

    > Ventilé :le bois ne doit pas être « étouffé » sous une bâche.  Quel que soit l’abri, l’air doit circuler entre les bûches, par-dessus et par-dessous pour assurer un séchage plus rapide. C’est pourquoi on déconseille le stockage en garage ou en cave car ceux-ci ne sont pas suffisamment ventilés pour extraire l’humidité.

     

  • Pourquoi des champignons peuvent-ils attaquer le bois de chauffage ?

    Le bois, qui contient notamment des sucres (cellulose, etc.), est une source d’alimentation pour les insectes et les champignons. Ces derniers peuvent apparaître sur les bûches, notamment en raison de l’humidité du bois. Au-delà de 20% d’humidité environ, un champignon peut se développer, et causer la dégradation du bois.

    Buches champignons

    © Photo : Aprovalbois

    Pour l’éviter, on peut notamment stocker le bois :

    • À la lumière : des caves sombres et humides favorisent la prolifération fongique,
    • Sous un abri ventilé : la ventilation permet le renouvellement de l’air, favorise le séchage naturel du bois, et balaye ainsi tout risque de développement.

     Picto conseils fournisseur noirFiche pratique : Bien stocher son bois de chauffage (PDF à télécharger)

  • Pourquoi préférer des bûches fendues ?

    buches-fendues

    Les bûches fendues, de section plutôt triangulaire, présentent trois avantages par rapport aux rondins :

    • Elles permettent un empilement plus facile et qui occupe moins de place (il y a moins de vides entre les bûches fendues qu’avec des rondins, dont la forme s’apparente à un cylindre).
    • Elles sèchent plus vite que les rondins.
    • La combustion est meilleure du fait de leur capacité à sécher plus vite. Le feu durera, certes, moins longtemps, mais vous vous chaufferez plus avec un bois plus sec !
  • Humidité contrôlée

    Une humidité contrôlée

    Votre fournisseur France Bois Bûche® indique obligatoirement l’humidité du bois livré. Il dispose d’un humidimètre qui permet, si vous le souhaitez, de vérifier cette information lors de la livraison de votre bois. Le bois à moins de  20% d’humidité est prêt à l’emploi (marge d’erreur de 3% de l’humidimètre admise).

    Différences de pouvoir calorifique en fonction de l'humidité du bois

    humidite c

Trouver un professionnel