Comment allumer mon feu ?

Note utilisateur:  / 6
MauvaisTrès bien 

L’allumage classique

C’est la phase qui, si elle est mal exécutée, va le plus polluer ! Pour un allumage économique et écologique, suivez ces conseils.

Vérifiez avant d’allumer votre feu que le cendrier est vide et que le foyer est propre.

Pour que le bois brûle bien, il lui faut de la chaleur (environ 200°C) et de l’air. C’est pourquoi il est préférable d’allumer votre feu avec du petit bois très sec, qui va s’enflammer rapidement et va ainsi faire monter en température votre foyer. Vous pouvez utiliser du bouleau, du peuplier, des bois qui s’enflamment vite s’ils sont bien secs. Ajoutez-y des allume-feux écologiques, des plaquettes de bois très sèches, etc.

Phases Combustion

Laissez vos entrées d’air primaire et secondaire entièrement ouvertes. Enflammez les allume-feux à l’aide d’une allumette. Fermez la porte de votre appareil.

Allumage classique

Lorsque le petit bois a bien pris, mettez vos bûches en commençant par les plus petites. Lorsqu’elles sont enflammées, vous pouvez diminuer l’ouverture de votre entrée d’air primaire et diminuer légèrement l’entrée d’air secondaire. Il ne faut pas trop réduire ces ouvertures car un feu qui brûle « au ralenti » est un feu qui pollue et encrasse votre système de chauffage. En ne le brûlant pas efficacement, vous perdez une partie de l’énergie qui aurait pu vous être restituée en chaleur.

Autre méthode d’allumage pour les plus expérimentés : l’allumage par le haut !

allumage par le haut

Cette méthode plus écologique vous permet aussi de charger d’un coup une quantité plus importante.

Disposez vos bûches et des petits tronçons de bois selon le schéma ci après. Positionnez un allume-feu entre les tronçons de bois sur le dessus et allumez-le. Fermez la porte de votre appareil en veillant à ce que les entrées d’air soient ouvertes au maximum.

 

Le maintien du feu

Laissez l’entrée d’air secondaire ouverte tout au long de la combustion. Jouez sur l’ouverture de l’entrée d’air primaire en fonction de la puissance de feu désirée mais ne réduisez pas trop votre tirage d’air, sinon votre foyer s’encrassera rapidement. Ne laissez pas votre foyer se refroidir avant de recharger avec de nouvelles bûches, sinon tout sera à recommencer ! Observez la couleur de vos flammes, elles vous indiqueront la  qualité de votre feu : si vous voyez de nombreuses flammes tirant vers le bleu, votre feu est de bonne qualité !

Après votre flambée, vous pouvez aussi inspecter la qualité de vos cendres : plus elles sont fines et blanches et plus votre feu a été efficace. Si en revanche il y a des éléments grossiers, noirs ou gris foncés, ce sont des résidus qui n’ont pas brûlé pendant la durée du feu : il y a encore une marge de progrès pour avoir un feu parfait !

Epingle copieTélécharger le dossier complet : Comment allumer un feu de bois ?

Testez vos connaissances en 10 questions

qbeoffqfbboffqforetoff